Accueil

Bienvenue sur le blog de Voldemort !

Retrouvez les humeurs de celui dont on ne peut dire le nom… mais dont on aime lire les propos caustiques, décapants, partisans et parfois même de mauvaise fois.

Derniers billets :

En fermant l’ouvrage l’autre soir je m’interroge : comment en était-on arrivé là ? En cinq ans, le chef de l’état avait multiplié les rencontres avec les journalistes, alternant savamment le « on » et le « off », provoquant, en fin de mandat la publication de ces trop nombreux ouvrages recueil de
Voilà près de cinq années que le dernier président de la République socialiste a quitté ses fonctions, après un mandat… comment dire, assez contrasté. Après une campagne menée tambour battant au son de slogans fleurant bon les temps anciens d’union de la gauche façon Programme commun : « Je n’aime
En ce temps-là, il y a maintenant bien longtemps, il était un petit garçon qui avait de bien belles ambitions. Il ne savait pas encore ni pourquoi, ni comment, mais était persuadé que sa vie serait merveilleuse. Un jour, alors qu’il déambulait dans les rues de la ville, son pied
Nous nous en doutions un peu, mais cette fois, la chose est certaine, avérée, prouvée : Anne Hidalgo est une fidèle lectrice du blog de Voldemort. La preuve ? Il y a une semaine, nous glosions sur la façon tellement démocratique et publique qui avait prévalue, l’été dernier, à la
Cela est toujours amusant quand la droite s’essaie à la démocratie. Rappelez-vous, il y a cinq ans. La grande primaire qui opposa Copé, Fillon, Juppé, NKM, Poisson et $arkozy. Juppé sacré gagnant par les sondages, Alain Juppé dut céder le passage à François Fillon représentant d’une droite ferme, très ferme,
Ainsi, Bernard Tapie, dont l’ensemble de la classe politique et du show-biz réunis pleurait à chaudes larmes le décès il n’y a pas deux mois, n’était bien qu’un vulgaire escroc. L’ex-chanteur, l’ex-homme d’affaires (surtout louches les affaires), l’ex-président de club de foot (bonjour les matchs truqués), l’ex-député (aux électeurs dépités),
Mes chers oncles et tante, vous avez quitté notre bonne vielle terre depuis un certain temps déjà, mais je ne doute qu’en tant qu’anciens serviteurs officiels de Notre seigneur vous ne soyez désormais à sa droite et qu’à ce titre, vous avez connaissance de tout ce qui peut être dit
Il y a des moments comme cela où l'on se dit que, tout compte fait, il n'est pas vraiment enviable d'avoir occupé certains postes à responsabilités. Avoir été par exemple Président de la république, cette semaine... Quelle cata ! Cela a commencé dès le premier jour de la semaine, lundi
Il y a quarante ans, un ministre Garde des sceaux et académicien avait fait voter au Parlement une loi qui fut promulguer le 2 février 1981 sous le titre « Loi renforçant la sécurité et protégeant la liberté des personnes », plus couramment appelée Loi sécurité et liberté. Académicien, l'homme
Voilà 12 jours que se sont déroulées les élections présidentielles aux États-Unis et, si le vainqueur est bien désigné et reconnu tant par l’ensemble des médias que par la quasi-unanimité des chefs d’États mondiaux, le titulaire du poste, le battu donc, tarde à reconnaître son échec. Reclus à la Maison