Accueil

Bienvenue sur le blog de Voldemort !

Retrouvez les humeurs de celui dont on ne peut dire le nom… mais dont on aime lire les propos caustiques, décapants, partisans et parfois même de mauvaise fois.

Derniers billets :

Cela est toujours amusant quand la droite s’essaie à la démocratie. Rappelez-vous, il y a cinq ans. La grande primaire qui opposa Copé, Fillon, Juppé, NKM, Poisson et $arkozy. Juppé sacré gagnant par les sondages, Alain Juppé dut céder le passage à François Fillon représentant d’une droite ferme, très ferme,
Ainsi, Bernard Tapie, dont l’ensemble de la classe politique et du show-biz réunis pleurait à chaudes larmes le décès il n’y a pas deux mois, n’était bien qu’un vulgaire escroc. L’ex-chanteur, l’ex-homme d’affaires (surtout louches les affaires), l’ex-président de club de foot (bonjour les matchs truqués), l’ex-député (aux électeurs dépités),
Mes chers oncles et tante, vous avez quitté notre bonne vielle terre depuis un certain temps déjà, mais je ne doute qu’en tant qu’anciens serviteurs officiels de Notre seigneur vous ne soyez désormais à sa droite et qu’à ce titre, vous avez connaissance de tout ce qui peut être dit
Il y a des moments comme cela où l'on se dit que, tout compte fait, il n'est pas vraiment enviable d'avoir occupé certains postes à responsabilités. Avoir été par exemple Président de la république, cette semaine... Quelle cata ! Cela a commencé dès le premier jour de la semaine, lundi
Il y a quarante ans, un ministre Garde des sceaux et académicien avait fait voter au Parlement une loi qui fut promulguer le 2 février 1981 sous le titre « Loi renforçant la sécurité et protégeant la liberté des personnes », plus couramment appelée Loi sécurité et liberté. Académicien, l'homme
Voilà 12 jours que se sont déroulées les élections présidentielles aux États-Unis et, si le vainqueur est bien désigné et reconnu tant par l’ensemble des médias que par la quasi-unanimité des chefs d’États mondiaux, le titulaire du poste, le battu donc, tarde à reconnaître son échec. Reclus à la Maison
S’il n’y avait pas eu ce putain de COVID avec ses confinements, ses désormais 40 00 morts rien qu’en France (plus de 200 000 aux USA).S’il n’y avait pas eu ce retour des attentats terroristes.S’il n’y avait pas eu cette étonnante élection américaine nous tenant en haleine jusqu’à pas d’heure
La crise du COVID, pardon de la COVID, puisqu’il parait que ce fléau appartient à la gent féminine, cette crise qui nous pourrit cette année 2020, année que nous espérions tous belle après l’année caca 2018, dite « année Gilets-Jaunes », suivie de l’année caca 2 2019 dite « Big
Après une nouvelle journée nationale de manifestation et plus de 35 jours de grève, le mouvement de protestation semble s’essouffler; et grâce à l'abandon ce jour du principe de l'âge pivot (comme nous le suggérions il y deux semaines), la réforme, redevenue juste, semble pouvoir aboutir...Retraite... je me remémore une
Vous vous souvenez ? C'était il y a presque neuf ans, le 22 janvier 2011, un samedi au 20h de TF1. Un homme en colère, PDG d'une grande entreprise du CAC 40, accuse publiquement d'espionnage trois de ses cadres dirigeants. « si on n'avait pas de certitudes, nous n'en serions